Bussy Pôle gare

Suite à la concertation qui s’est tenue du 23 novembre 2015 au 18 janvier 2016, le bilan est téléchargeable ici ! Depuis, des informations et réunions travaux sont organisées à chaque étape importante : consultez les infos travaux ici ! 

 

Rencontre avec l'équipe projet
lundi 23 novembre 2015
Parvis de la gare
Réunion commerçants
mardi 24 novembre 2015
Sur invitation auprès des commerçants
Réunion association riverains
mardi 24 novembre 2015
Sur invitation auprès des riverains
Atelier participatif de discussion du projet
jeudi 10 décembre 2015
Salle Louise Weiss
Réunion publique de présentation du projet et bilan de la concertation
lundi 18 janvier 2016
Mairie Bussy-Saint-Georges
Aujourd'hui
Le projet
Le dialogue
Qui_organise_la_concertation

L'établissement public d’aménagement de Marne-la-Vallée, EPAMARNE et la Communauté d’agglomération Marne-et-Gondoire (CAMG), organisent la concertation publique avec l’appui de la Ville de Bussy Saint-Georges pour présenter et discuter du projet de réaménagement du pôle gare.

Les travaux sont financés à 75% par le STIF, 20% par l'EPAMARNE et 5% par la CAMG. En tant que principal financeur, le STIF sera informé des résultats de la concertation et donnera ses arbitrages à l'EPAMARNE et la CAMG sur les suites du projet. 

A propos de la Communauté d’agglomération de Marne‐et‐Gondoire
Située dans le nord de la Seine‐et‐Marne à 25 km à l’est de Paris, la communauté d’agglomération de Marne-et-Gondoire regroupe 18 communes et 92 700 habitants. Elle est pour une large part située sur le secteur III de la ville nouvelle de Marne‐la‐Vallée. Depuis sa création, la CA de Marne-et-Gondoire s’est donnée pour objectif d’impulser un développement territorial maîtrisé et soutenable. Celui‐ci s’appuie sur la recherche d’un équilibre entre les espaces naturels et agricoles et une redynamisation des pôles urbains déjà existants. L’organisation des déplacements est un point clef de la politique d’aménagement de la CA. Les actions menées dans les domaines de l’habitat, du développement économique ou encore de la valorisation du patrimoine naturel bâti s’appuient en parallèle sur un développement cohérent des solutions de mobilité.


A propos des établissements publics d’aménagement de Marne-la-Vallée EPAMARNE / EPAFRANCE
Fort de ses 40 ans de développements urbain et économique reconnus, Marne-la-Vallée compte aujourd’hui 320 000 habitants, 19 500 entreprises et 140 000 emplois. Chaque année, ce territoire dynamique, situé à quelques minutes du centre de Paris, accueille 4 500 nouveaux habitants et génère la création de plus de 2 000 emplois.
Fruits d’un partenariat original entre l’Etat et les collectivités locales, les établissements publics d’aménagement (EPA) ont pour mission de contribuer à impulser, à mettre en oeuvre et à accompagner le développement de ce territoire. Leur ambition : créer une ville durable et désirable. Ils participent de manière significative à la production de logements en Ile-de-France et appuient les acteurs publics et privés pour favoriser le développement économique du territoire et la création de valeur.

On_parle_de_quoi_vignette

La concertation porte sur un périmètre assez large autour de la gare, incluant le parvis et les rues adjacentes. Elle permet d'informer sur les objectifs  de réorganisation des déplacements autour de la gare ainsi que sur le projet urbain d'aménagement des espaces publics. Les propositions de l'agence d'architectes-urbanistes Groupe 6, seront présentées et discutées. Chacun pourra contribuer dans une configuration de travail réellement participative.

De nombreux sujets seront abordés tels que les nouveaux circuits et arrets de bus, le plan de circulation et de stationnement automobile, l’accès à la gare et aux commerces, l'organisation des sorties RER, les ambiances des espaces publics et le mobilier urbain. Cette concertation sera également l’occasion de nourrir les réflexions sur le devenir des espaces publics adjacents portées par la Ville (La Place Vitlina et le lien avec la Grand'Place et la Place de la Marne).

 

Debat_les_grandes_composantes_du_projet

Le projet de réaménagement des espaces autour de la Gare doit favoriser le vivre ensemble, faciliter les correspondances de transports en commun et les accès à la gare RER par de nouveaux cheminements piétons et cyclistes. Il doit réorganiser les accès automobiles et le stationnement dans le respect des activités existantes et offrir de nouveaux parkings vélo. Enfin, l’aménagement paysager assurera une transition avec les grandes places du centre et les espaces verts qui font la fierté de Bussy Saint-Georges. Ce projet entraînera donc un certain nombre d’aménagements ou de réaménagements urbains qui doivent être partagés pour que le changement soit bien accueilli par tous.

Le projet sera présenté et discuté lors de l'atelier participatif puis à l'occasion de la réunion bilan.

Il intervient sur deux grands sujets :

  1. Les déplacements et les correspondances à la sortie de la gare qui sont repensés pour améliorer la circulation de tous (les bus, les vélos, les piétons et les voitures).
  2. La qualité urbaine avec un traitement paysager de l'esplanade et des plantations. Il s'agit d'animer la place, de rendre plus visible la gare et les commerces, et de donner envie à chacun de traverser le parvis.
La Place Vitlina est un passage vers la gare mais c'est aussi un espace de vie important en coeur de ville. Son réaménagement est en réflexion sous responsabilité de la Ville de Bussy Saint-Georges qui souhaite completer les aménagements  du pôle gare en  créant un espace public de qualité. Le projet de pôle gare est en dialogue avec ces perspectives à venir. La concertation permet de préparer le lien entre les 2 projets.